Ménopause : l'alimentation, un casse tête !

Dernière mise à jour : 11 janv.


Voici ce que vous me dites souvent :

"...parce qu'aujourd'hui, c'est bien plus compliqué de perdre les kilos que j'ai en trop. avant, ça n'était pas aussi difficile..."


Et vous vous demandez :


"Est-ce que je dois me priver de tout pour perdre du poids ?"


"Est-ce que je dois suivre la dernière diète à la mode ?"



Perdre du poids en période de ménopause, c'est vrai que c'est plus compliqué et c'est normal, mais ça n'est pas impossible. C'est complètement faisable sans avoir à adopter une diète très restrictive pour les reste de sa vie.

Je vais vous expliquer comment tout de suite, mais avant, je voudrais vous parler de mon expérience toute récente avec Virginie.


Virginie a décidé un jour que pour perdre ses kilos en trop, elle allait se mettre à l’alimentation vivante (légumes et fruits crus) et rien d’autre ne serait désormais présent dans son assiette !

J’aimais beaucoup nos rendez-vous, toujours très animés. Nous débattions beaucoup sur les bienfaits de son expérimentation.


Car si l’alimentation vivante a des vertus, et j’en suis convaincue, elle n’est pas toujours adaptée à la situation. Et notamment dans le cas de Virginie.

Depuis plusieurs années, Virginie n’a cessé de prendre du poids : 10kilos suite à un burnout (les émotions rappelez-vous) et puis avec la ménopause, 6 kilos sont arrivés en plus. Impossible de les voir fondre.


Je comprends très bien que dans une telle situation de désespoir, Virginie ait eu recours à une solution extrême. Je comprends que ce corps devenu complètement autre, méconnaissable, l’a poussée à faire un choix, qui même avec de bonnes intentions, a été le mauvais.


Au bout de 6 mois d’alimentation vivante, pas de perte de poids, 0 kilo en moins.

Pourquoi ?

Parce que lorsque le corps se sent en danger, il stocke tout simplement. Et pour reprendre les mots de Virginie, « un rien me profite ! »


Virginie vit très mal cet échec, ce qui renforce son mal être. J’entends son découragement : tous ces efforts pour rien !


J’ai alors proposé à Virginie de réorganiser ses repas de manière à ce qu’elle ne soit pas en sous calories pour éviter que le corps continue à faire des réserves.


Mais j’ai aussi tenue compte de son désir de ne pas abandonner l’alimentation vivante car je sentais que c’était très important pour elle de continuer à manger aussi comme ça. Nous avons trouvé ensemble un programme alimentaire qui correspond à 100% à la personnalité de Virginie.


La semaine dernière, nous avons fait une séance de bilan. Résultat, -2 kilos.

Virginie était super contente. Sa joie était perceptible, vibrante. J’étais moi aussi super contente de la voir déborder d’énergie, de confiance en elle, et tout ça accompagné d’un large sourire sur ses lèvres.


Champagne !!!


J’espère que ce mail vous redonne moral et espoir. D’autant plus que comme Virginie, je peux vous accompagner et vous aider efficacement à atteindre votre objectif. On en parle ici pendant 45mn et c'est gratuit : https://formation.lisianemichel.com/reservation


A très vite merveilleuse femme de 50 ans !

9 vues0 commentaire