Ménopause : Les humeurs extrêmes, vous connaissez ?


Vous serez peut-être surprise de constater que je ne vais pas me lancer tout de suite dans un long exposé sur l’alimentation.


Perdre du poids en faisant un rééquilibrage alimentaire peut sembler évident et donnera peut-être quelques résultats à court terme mais l’expérience me montre que mettre le focus sur l’assiette et uniquement l’assiette ne fonctionne pas à long terme.


Pourquoi ? Parce que votre motivation est peut-être là, très forte pendant un mois mais n’avez-vous pas noté qu’elle s’émousse au fil du temps ? Et vlan ! Tous vos efforts sont anéantis parce qu’un soir vous craquez une fois, puis 2, puis 3, etc et tous les désordres alimentaires repartent de plus belle surtout en période de ménopause.


Durant cette phase de ménopause (et de confinement), votre humeur est souvent atteinte, plus fluctuante : vous vous sentez plus irritable, tantôt chagrine, tantôt exaltée, tantôt anxieuse, nerveuse, vous éclatez en sanglots pour un rien et en plus quand le cerveau du ventre s’en mêle, vous pouvez avoir mal au ventre, vous sentir ballonnée voire constipée,


Arrrgggg !! Et en plus les kilos qui vous tombent dessus vous fragilisent encore plus sur le plan émotionnel.


Vous sentez un gros passage à vide et la déprime n’est parfois pas très loin… car votre moral est dans le gris.


Je vous propose de vous livrer à cette courte expérience : Imaginez un axe vertical, imaginez que vous slalomez de part et d’autre de cet axe. Un jour vous êtes dans une joie extrême et le lendemain vous vous sentez en colère, frustrée et chaque jour vous faites des grands écarts de part et d’autre de cet axe. Prenez quelques minutes pour fermer les yeux et imaginer cela…


Qu’en pensez-vous ?


Ces variations émotionnelles extrêmes ne sont ni bénéfiques à la perte de poids, ni à la stabilisation de celui-ci. Nos émotions négatives nous incitent à manger plus et/ou plus souvent, à manger des aliments qui ne sont pas sains pour nous. Associés au stress, ces états d’être négatifs ne vont rien arranger au problème, bien au contraire.


Et là, vous vous dites, peut-être que c’est l’âge et que vous ne pouvez rien y faire.


En réalité, c’est faux. La bonne nouvelle, c’est que vous pouvez reprendre le contrôle et gérer leur énorme rôle dans la gestion de votre poids.. Et ça n’est pas difficile contrairement à ce que vous pensez peut-être.


Ainsi, je vous propose l’équation suivante :

Situations Nouvelles = Nouvelles Habitudes à Apprendre Pour Votre Cerveau = Gestions des Émotions = Perte de Poids


Une méthode pour vous aider à gérer efficacement vos émotions ? Oui ! Est-ce que je la connais ? Oui ! Mais, ça n’est pas la seule chose qui va vous aider. Je vous explique ça tout de suite ici : https://formation.lisianemichel.com/Reservation


Et surtout, restez merveilleuse !

1 vue0 commentaire