© 2019 Lili vers toi | Contact : 06 82 58 02 81 - Paris | Mentions légales | Siret : 850 668 641 | Webdesign : www.resonance-graphique.fr

  • Facebook - White Circle
  • LinkedIn - White Circle
  • Instagram osteogym irrigation colon

Pourquoi certains d’entre nous peuvent-ils manger tout ce qu’ils veulent sans prendre un gramme alors que d’autres grossissent au moindre écart ?

Bien sûr, la sédentarité et les repas riches font prendre quelques kilos, mais notre mode de vie délétère n'en est pas la seule raison.

Si la génétique semble jouer un rôle important, le microbiote se révèle être un acteur primordial.

Lorsque les populations bactériennes intestinales responsables de la régulation du poids sont en déséquilibre, l'on a tendance à grossir.

Pourquoi ?

Parce qu'une grande partie de ce que nous mangeons doit être digérée par nos bactéries intestinales. Cette étape de la digestion participe activement à la régulation de notre poids.

 

Un microbiote déséquilibré semble également impliqué dans les addictions alimentaires.

Les bactéries qui en sont responsables sont présentes en nombre démesuré dans l’intestin et vous commandent d’engloutir toujours davantage l’aliment incriminé.

Ainsi les bactéries se multiplient encore et encore, créant le cercle infernal de l’addiction.

 

Par ailleurs, des études récentes montrent que le microbiote d’une personne mince et celui d’une personne obèse sont significativement différents. Ainsi une hygiène intestinale et les changements d'alimentation contribuent à le rééquilibrer.

En effet, sur et dans les aliments, se trouvent de bonnes bactéries capables d’augmenter la diversité de notre flore intestinale.

 

Sachez que la variété et la qualité de votre flore intestinale dépendent surtout de votre consommation de fibres. Encore faut-il que leur digestion vous soit possible…

 

Ainsi, quelle que soit votre démarche, revisiter votre assiette reste indispensable !

Mon conseil : pour réguler votre poids, pensez à un séjour de jeûne précédé et suivi d'une séance d'irrigation du côlon.

Source : www.pourlascience.fr, "Intestin, l'organe qui révolutionne la médecine", dossier N°95 Avril-Juin 2017