Bactéries | Irrigation du côlon | Lili vers toi | Paris France

hydrotherapie colon tarif

Comment préparer ta séance ?

Bactéries | Irrigation du côlon | Lili vers toi | Paris France
Bactérie | Irrigation du côlon | Lili vers toi | Paris France

moins manger avant une irrigation du côlon, qu'est-ce que ça veut dire ?

Ça veut dire que, si c'est dans tes habitudes alimentaires, tu vas devoir supprimer tout ce qui est plat cuisiné, tout ce qui est relié à une fabrication industrielle. 

Pourquoi ? Parce qu'à l'intérieur de tous ces plats, tu as beaucoup de conservateurs. Tu as beaucoup d'additifs qui sont délétères pour la santé.

Ensuite, tu vas aussi supprimer le gluten et moi j'aime bien supprimer aussi les amidons. Pourquoi ? Parce que tout ça, ce sont potentiellement des colles pour l'intestin. Donc là aussi, si tu les aimes, si tu les consommes, tu vas les supprimer de ton alimentation, au moins dans les deux jours qui précèdent la séance, ce sera déjà bien.

 

Et puis tu vas supprimer les produits laitiers. Pourquoi les produits laitiers ? 

Parce que dans certains cas, ça peut être un peu compliqué de les digérer. Ça fait aussi partie des aliments qui sont pros inflammatoires. Et l'idée, n'est, justement, pas du tout de créer, ou plutôt d'entretenir une inflammation qui pourrait être là au niveau de ton digestif et au niveau de ton côlon tout particulièrement.

 

Une fois que tu as fait tout ça, qu'est-ce qu'il te reste ? Eh bien, il te reste les légumes verts que tu vas faire cuire. Cuisson douce à la vapeur ou mijotée de préférence... Et puis avec ces légumes verts que tu pourras manger en quantité suffisante pour ne pas avoir faim, tu vas pouvoir ajouter des protéines, soit des protéines animales si tu les consomme, des protéines animales qui sont peu grasses.

 

Donc ça va être tout ce qui est viande blanche,  et puis tu vas aller vers des poissons aussi peu gras. Donc dans ces moments-là, tu vas exceptionnellement éviter  les sardines et le saumon. 

 

Si tu ne consommes pas de protéines animales, tu peux associer les protéines végétales. Donc tu vas pouvoir manger des lentilles et toutes les légumineuses, du tofu en quantité raisonnable. Ton vnetre ne doit pas gonfler.

 

Évite d'associer les protéines animales et végétales en même temps, parce que ce n'est pas forcément très simple à digérer.

 

Tu vas aussi pouvoir manger des fruits. Alors comment ? À quel moment on mange les fruits ? 

 

Là aussi, ça dépend un petit peu de comment ça se passe pour toi au niveau digestif. Le mieux pour que ça passe bien, c'est de les manger 30 minutes avant les repas ou 3h après.

 

Si ton ventre gonfle, ça veut dire qu'il y a quelque chose qui ne passe pas très bien. Ensuite, au petit déjeuner, qu'est-ce que tu vas faire ? Tu peux très bien préparer un miamôfruits, ça, c'est super. Tu peux aussi te faire des flocons de quinoa avec un lait végétal dans lequel tu peux ajouter un petit peu de graines de chia aussi. 

Ce sont des exemples de petits-déjeuners que tu peux prendre pendant les deux jours de préparation. Ensuite, le jour du soin, surtout, tu arrives à jeun dans les 3 h qui précèdent la séance.

 

Deux raisons à cela : 

 

D'abord, ce sera plus confortable pour toi parce que tu ne seras pas en train de digérer pendant la séance d'irrigation du côlon.

Ensuite, la séance sera meilleure car toute ton énergie sera disponible pour le nettoyage durant la séance.

 

Ensuite, qu'est-ce qui se passe ?  

Après cette irrigation du côlon, tu vas faire une sorte de remontée alimentaire, c'est-à-dire que tu ne vas pas tout de suite reprendre tes habitudes alimentaires qui sont peut-être des conséquences assez complexes dans la composition de ton assiette ou peuvent être un peu trop riches ou encore, peuvent être un peu trop sucrées.

En tout cas, tu ne vas pas amener tout de suite de la complexité dans tes repas. Donc tu vas faire exactement comme tu as fait avant la séance pendant deux jours. Tranquillement, tu vas réhabituer ton système digestif à travailler doucement, un peu plus, puis un peu plus, puis un peu plus, puis un peu plus. Et quand tu fais ça, et bien là, tu adoptes une bonne méthodologie pour tirer un maximum de bénéfices de ta séance. 

 

Et puis, si  tu as un transit ralenti, tu peux, au moment du petit-déjeuner, ajouter quelques pruneaux que tu auras fait tremper la veille.

Tu peux aussi prendre, comme je te disais, des graines de chia que tu fais tremper aussi la veille pour favoriser l’onde péristaltique de ton côlon.

Cela t’aidera à retrouver un transit normal dans les jours qui suivront ton irrigation du côlon.

Alors oui, c’est important  : comment préparer ta séance ? Une séance se prépare dans les deux jours qui précèdent ton rendez-vous et elle se prépare, notamment sur le plan alimentaire. Qu'est-ce que ça veut dire ? Cela veut dire que pendant deux jours, tu vas faire en sorte de moins manger et certainement de mieux manger aussi.


Cela va permettre à ton système digestif de se mettre au repos. En arrivant avec un sytème digestif moins sollicité, avec un système digestif plus reposé en quelque sorte, cela va permettre à ta séance d'être plus efficace. Tu vas en tirer plus de bénéfices et c'est très important.

Bactérie | Irrigation du côlon | Lili vers toi | Paris France
Bactérie | Irrigation du côlon | Lili vers toi | Paris France
Bactérie | Irrigation du côlon | Lili vers toi | Paris France